À propos

La belle histoire d’Action Prévention Verdun

Quand les citoyens sont au cœur de l’action…
Quand nous assurons une cohésion par la prévention…
C’est toute une communauté qui s’engage à Verdun !

Mai 1999 – Une étude sur la criminalité à Verdun, menée par le Sergent Danielle Sauvageau du poste de quartier 16 (SPVM), démontre que 56 % de la criminalité est reliée aux introductions par effraction.  À la lumière de ces informations, le poste de quartier 16 initie le projet Bon Voisinage en collaboration avec le poste de quartier 17 et la Ville de Verdun.  Il obtient alors une subvention du Bureau de l’Assurance du Canada (BAC) et du Ministère de la Sécurité publique afin d’engager une coordonnatrice pour le démarrage du projet.  Peu de temps après, un comité, formé de citoyens et de l’Institut du partenariat de la police avec les citoyens (IPC), s’implique et décide d’officialiser le projet par une demande de subvention à la Ville de Verdun afin d’assurer la permanence de la coordonnatrice.

Atelier sur la sécurité donné en 2005

Atelier sur la sécurité donné en 2005

Novembre/Décembre 1999 – Le projet Bon Voisinage se voit mériter le prix Argent dans la catégorie Services à la Communauté, dans le cadre du concours Méritas Verdunois 1999. La Ville de Verdun reconnaît les efforts du comité et octroie une subvention de 33 000$ pour assurer la pérennité du projet.

Janvier à Mai 2000 – Grâce à l’appui financier de la Ville de Verdun et à la collaboration des postes de quartier 16 et 17 (SPVM), le comité obtient, avec fierté, la charte d’incorporation d’Action Surveillance Verdun et devient désormais un organisme à but non lucratif visant la prévention du crime.

Août 2004 – La fusion de l’ancienne Ville de Verdun avec la Ville de Montréal permet à Action Surveillance Verdun de devenir officiellement mandataire du Programme montréalais de soutien à l’action citoyenne en sécurité urbaine dans les arrondissements – Tandem.

Septembre 2009 – Le mandat d’Action surveillance Verdun se définit un peu plus. En plus de fonder ses interventions en prévention de la criminalité sur une approche situationnelle, l’organisme multiplie ses actions en développement social! Permettant de lutter contre les causes profondes de la criminalité et de la victimisation, cette stratégie, impliquant la mobilisation des forces vives d’une communauté, assure à long terme une appropriation du territoire ainsi qu’une augmentation de la sécurité objective et subjective.

Janvier 2011 – L’arrondissement de Verdun reconnaît l’impact des actions de l’organisme en augmentant sa subvention annuelle.

Janvier 2012 – Action Surveillance Verdun devient mandataire du projet La Station; Maison Intergénérationnelle à l’Ile-des-sœurs de Verdun. Ce dernier est un lieu unique où adolescents et aînés cohabitent pour quelques heures de loisirs communautaires, sportifs et culturels et se vit selon l’approche du pour-par-avec les jeunes et les aînés de Verdun. De plus, ce remaniement structurel de l’organisme mène à une réflexion sur le nom de ce dernier. Ainsi, afin de mieux soutenir les objectifs de l’organisme, celui-ci adopte le nom Action Prévention Verdun.